Archives par mot-clé : Robert Delpire

L’exposition « Henri Cartier-Bresson » d’hier et d’aujourd’hui

L’exposition « Henri Cartier-Bresson »  écrit le Journal des arts, “a totalisé 424 535 visiteurs entre le 12 février et le 9 juin 2014, un record pour une exposition de photographies au Centre Pompidou”.

Soit en 101 jours d’ouverture, une moyenne quotidienne de 4 200 visiteurs. « Elle se classe comme l’exposition de photographies la plus fréquentée de l’histoire du Centre Pompidou”.

Remontons le temps à la recherche des expositions pionnières.

Les premières expositions rétrospectives d’Henri Cartier-Bresson à Paris ont eu lieu  au musée des Arts décoratifs en 1955 puis en 1966.

Octobre-novembre 1955 : Henri Cartier-Bresson. (Commissaires Robert Delpire, Henri Cartier-Bresson).

Voici grâce à la fondation Henri Cartier Bresson http://www.henricartierbresson.org/la petite revue de presse qui a pu être retrouvée, pour une exposition de quinze jours seulement, masquée par la grande rétrospective Picasso accueillant  dans les mêmes lieux, au Pavillon de Marsan le fameux tableau Guernica :

LATTES, Jean, « Henri Cartier-Bresson ou la volupté de l’œil », Journalistes reporters photographes, no 12, 1955.

MAUROIS, André, « Cartier-Bresson et Kant », Carrefour, 2 novembre 1955.

OURDIN, Georges, « Un grand artiste, M. Cartier-Bresson », Le Monde, 23 novembre 1955.

OSCHE, Madeleine, « Henri Cartier-Bresson, témoin et poète de notre temps », Le Leicaiste, no 27, novembre 1955, p. 5-7.

« The singularity of Cartier Bresson », article non signé, Industrial image, décembre 1955, p. 5- 6.

« Cartier-Bresson exhibition in the Louvre », article non signé, Leica fotografie, no 1, 1956, p. 13-14.

Deuxième rétrospective en 1966/1967 ; cette fois on dénombre les visiteurs, ils sont 23 448 du 30 novembre 1966 au 30 janvier 1967 : Le commissaire est François Mathey.

La revue de presse est plus fournie, l’intérêt (pour la photo et pour Cartier-Bresson) a grandi, la presse spécialisée est plus nombreuse, la presse généraliste plus intéressée et l’impact est international  :

–              « Musée des Arts décoratifs : Henri Cartier-Bresson », article non signé, Terre d’Images, no 33, novembre 1966.

CHARLES-ROUX, Edmonde, « Cartier-Bresson au musée des Arts décoratifs, une exposition sans bavardages », Les Lettres Françaises, 24 novembre 1966, p. 18.

WEISS, R. Margaret, « Encore at the Louvre : Henri Cartier-Bresson », Saturday Review, 26 novembre 1966, p. 23.

BOCCHI, Lorenzo, « Una sua mostra in una sala del Louvre. Bresson mago dell’obbietivo non vuol mai essere fografato », Corriere della sera, décembre 1966.

DENTAN, Yves, « Un portrait de Henri Cartier-Bresson », titre du journal non signalé, 3 décembre 1966.

DESCARGUES, Pierre, « Henri Cartier-Bresson : « La photographie, qu’est-ce que c’est ? », La Tribune de Lausanne, 4 décembre 1966.

MARCHAND, Sabine, « Au musée des Arts décoratifs, photographies d’Henri Cartier-Bresson », Le Figaro, 6 décembre 1966.

KEIM, Jean-A., « Au musée des Arts décoratifs, les 1 000 yeux de Cartier-Bresson », titre du journal non signalé, 8 décembre 1966.

CRESPELLE, Jean-Paul, « Cartier-Bresson (œil photographique) veut disparaître derrière ses photos », France Soir, 9 décembre 1966.

CUTLER, Carol, « Paris, Artists of Paint Camera », New York Herald Tribune, Washington Post, 13 décembre 1966.

CARTIER, Jean-Albert, « Au musée des Arts décoratifs, Henri Cartier-Bresson », Combat, 19 décembre 1966.

CHABAUD, Isabelle, « Le cœur du photographe », Ouest France, 21 décembre 1966.

FERMIGIER, André, « Un géomètre du vif », Le Nouvel Observateur, n° 109, 14-20 décembre 1966, p. 44-45.

GASSER, Manuel, « Henri Cartier-Bresson : Im Polizeirevier bei der Cartier Bresson – Ausstellung in Louvre (Paris) », Wettvoche Zurich, décembre 1966.

SCHWARTZ, Paul Waldo, « Paris sees the photos of an artist », New York Times, 20 décembre 1966.

« La photographie est un art », article non signé, Le Figaro, 29 décembre 1966.

HEYMANN, Danièle, « Cartier-Bresson ne croit plus à la photo », L’Express, 2-8 janvier 1967, p. 30-31.

PLECY, Albert, « Cartier-Bresson », Point de vue images du monde, 3 février 1967.

RUFFINI, Giovanna, « La mostra parigina del piu grande fotografo », Corriere di Napoli, 3 mars 1967.

Hélène Adant photographe française (1903-1985) est de tous les vernissages de cette époque au musée des arts décos et prend de cette exposition des instantanés savoureux  : http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=INCIPIO&OUTPUT=PORTAL&DOCID=0843522&DOCBASE=CGPP

Les archives des vernissages des expositions du musée des arts décoratifs auxquels elle participe se trouvent au fonds Hélène Adant, à la Bibliothèque Kandinsky, au Centre Pompidou,  et la boucle est bouclée..