Archives par mot-clé : Rennes

A la recherche d’une oeuvre-signal

Signaler le musée dans la ville grâce à  une oeuvre contemporaine ? A Rennes , il  y aura bientôt une telle oeuvre sur la façade : “Cette oeuvre d’art, plutôt moderne, permettra de mieux repérer le bâtiment situé quai Emile Zola, en centre-ville de Rennes. Un appel d’offres est lancé aux artistes jusqu’au 9 septembre. La Ville de Rennes a lancé une commande publique pour qu’un artiste réalise une œuvre d’art sur la façade du musée des Beaux-Arts, sur les quais.

L’enjeu est de mieux signaler le bâtiment, « l’idée est que le musée sorte de ses murs, précise Anne Dary, la directrice du musée. Il faut que l’on voie, de l’extérieur, que c’est un lieu d’art, car aujourd’hui, beaucoup ne savent pas où se trouve le musée des Beaux-Arts à Rennes, pourtant idéalement situé. Le bâtiment est anonyme dans le tissu urbain. »

Les artistes ont jusqu’au 9 septembre pour déposer une idée. Un jury constitué de six personnes, (l’élu chargé des musées, l’élu à l’urbanisme, le conseiller aux arts plastiques de la Drac, la directrice de la culture de la Ville, la directrice du musée, un conservateur du musée) sera chargé de présélectionner entre trois et quatre projets”…

La pratique est-elle  courante ?

Voici un bref  tour des façades enrichies d’une  oeuvre et/ ou d’un  signal éphémère  ou permanent :facade_mac_de_lyon_ok_1

La  façade du musée d’art contemporain de Lyon (MAC).

musee-d-art-moderne-et

Au musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice.

Eli et Edythe Broad à Los Angeles  ont créé un  musée d’art contemporain pour  leur collection, le Broad Museum, au signal  immanquable :

blog

Oeuvre éphémère enfin  à Liège, et spectaculaire signal :

IMG_0715-800x600Fresque sur la façade du musée des Beaux-Arts de Liège.

Les 9, 10 et 11 mai 2014, a eu lieu le Festival Connexions Urbaines, un festival itinérant qui propose concerts, expos, spectacles, performances… dans de nombreux lieux publics et privés au centre de Liège.

A cette occasion et en collaboration avec Spray Can Arts, l’artiste espagnol Oscar San Miguel Erice a réalisé une fresque sur la façade du BAL.

Contrepoint : les expositions Ronan et Erwan BOUROULLEC à Rennes

Ronan et Erwan Bouroullec, après une belle exposition au musée des Arts Décos à Paris en 2013, exposent dans trois lieux à Rennes et notamment aux champs libres :

//www.leschampslibres.fr/expositions/temporaires/exposition-ronan-erwan-bouroullec/

Visite mode d’emploi : samedis et dimanches à 14h30 et 17h (30min)

visite en famille : samedis et dimanches à 15h30 (1h30).

8405a7306e

© Studio Bouroullec.

Du 25 mars au 28 août 2016, Rennes accueille  un événement culturel exceptionnel : Les Champs Libres, le Frac Bretagne et le parlement de Bretagne s’associent pour présenter les créations de Ronan et Erwan Bouroullec, designers de renommée internationale.

Les quatre expositions, organisées dans trois lieux emblématiques de la vie artistique, culturelle et historique de la Métropole de Rennes et de la Région Bretagne, invitent à découvrir les réalisations les plus récentes de Ronan et Erwan Bouroullec développées dans trois domaines distincts : l’espace public, la microarchitecture et le design d’objet. Les Champs Libres proposent leurs premiers projets pensés pour l’espace public créant les conditions d’une rêverie urbaine à travers mobiliers, pergolas, ruisseaux et chapiteaux. Ce projet vise a réenchanter les lieux de promenades :

“La présentation « Rêveries urbaines », enfin, rassemble à travers une vingtaine de propositions des réflexions diverses quant à des aménagements possibles de l’espace public. Ces maquettes en tous genres, réalisées minutieusement, sont agrémentées de sons d’ambiance et de films. Une « rêverie » qui, dans la cour intérieure du Parlement de Bretagne, devient réalité. Les frères Bouroullec y ont, en effet, installé l’un de leur dernier projet « d’architecture », un kiosque, structure démontable en acier intégrant de grandes baies vitrées. On pourra également tester leurs sièges d’extérieur de la gamme Palissade (Hay).” Christian Simenc. ( Le Journal des Arts).20160423_144228

A signaler une excellente médiation  : une visite de 30 mns ” mode d’emploi ” , gratuite.

Les expositions au Frac Bretagne et au parlement de Bretagne sur : www.bouroullec.com/rennes