Archives par mot-clé : Kabakov

Les anges ont-ils failli ?

2014-05-18 12.38.16

Le Journal des arts écrit : “Le demi-échec du Monumenta des Kabakov. Avec 145 000 visiteurs, la fréquentation de L’Étrange Cité d’Ilya et Émilia Kabakov, est beaucoup plus faible que le Monumenta de Daniel Buren ou celui d’Anish Kapoor“. La Monumenta de Buren était impressionnante par les chiffres alignés  mais elle marquait déjà l’inflexion de la courbe des fréquentations avec 259 041 visiteurs : http://agendacom.com/files/d71f1432d74d87280a1a4d9d9e8835b6.pdf

Les anges ont-ils  failli ? En fait ils sont victimes d’une courbe en cloche qui se confirme, liée peut être à l’essoufflement même du concept  “monumental” : en 2007, Anselm Kiefer ouvre le bal avec 135 000 visiteurs, Richard Serra (en 2008) réunit 142 000 visiteurs, pas de Monumenta en 2009, puis Christian Boltanski (en 2010) est crédité de 149 717 visiteurs,  Anish Kapoor en 2011 avec 270 000 visiteurs, culmine et c‘est Buren qui en 2012 amorce la décroissance avec 259 041 visiteurs. Monumenta-accueille-Daniel-BurenHeureusement la vie des expositions au Grand Palais n’est pas un palmarès et Monumenta n’est pas le salon des arts “pas ménagers”.

Comme souvent on est passé d’un extrême à l’autre : de la confidentialité des expositions d’antan à la fréquentation et à la rentabilité obligatoires de grandes manifestations – expositions dites incontournables et parfois contournées par le public : enfin pas tout à fait, car 145 000 visiteurs c’est déjà impressionnant en soi. Les anges n’en rougiront donc pas et attendront avec impatience les prochains scores des prochaines Monumenta, qui, l’effet de surprise passé des premières années, auront du mal à renouer avec la croissance !

Mais il fallait faire mieux car ” Anish Kapoor, attira en 2011 plus de 270 000 visiteurs en six semaines et demi, c’est Daniel Buren,
l’un des créateurs français les plus reconnus et honorés dans le monde – tant par ses pairs
que par le public -, qui relève le défi du 10 mai au 21 juin 2012″.

Deux expositions italiennes et une cuisine soviétique à Paris

A l’Institut culturel italien à Paris :

126bf412a2a31ea45595bd20f92bdde8Fabriano, 750 ans d’histoire
Fabriano, Maître Papetier depuis 750 ans
Artistes, technologies et histoires extraordinaires :
http://fabriano.com/fr/337/fabriano
Pour célébrer le 750e anniversaire de Fabriano, le plus ancien papetier d’Europe, nous présentons une exposition historique, technique et artistique, qui raconte l’évolution de la fabrication du papier à l’ancienne jusqu’à la production industrielle de nos jours. Des cartes originales, des documents officiels datés du XIXe et XXe siècle, des objets historiques, des filigranes médiévaux témoignent de l’histoire qui a fait de Fabriano, la petite ville de Marches, une légende pour sa production de papier. La modernité se révèle dans les techniques de fabrication de billets de banques, du matériel pour les filigranes en 3D, des carnets échantillons modernes ou des papiers aux particules réactives luminescentes. Une section de l’exposition sera consacrée à la relation entre le papier et l’art, à travers la présentation d’œuvres d’artistes célèbres ayant travaillé sur papier Fabriano, de Michel Ange à Roy Lichtenstein, en passant par Beethoven et Fellini.
bruno-munariEntrée libre.

Bruno Munari (Ritratti di ignoti) 1970 – Dessin réalisé au feutre sur papier filigramé Fabriano

 

 

A deux pas au musée Maillol : le trésor de San Gennaro
est présenté dans une exposition exceptionnelle au Musée Maillol à Paris
JUSQU’AU 20 JUILLET 2014.

C’est une des plus grandes collections de joaillerie du monde,
comparable aux Joyaux de la Couronne de France ou d’Angleterre,
mais qui n’appartient ni aux anciennes dynasties régnantes,
ni à l’État, ni à l’Église, mais au peuple, aux Napolitains eux-mêmes.
slider_mitreSan Gennaro, saint Janvier, mort en martyr des persécutions
de Dioclétien, est le grand saint patron de la ville de Naples.
En 1527 un contrat insolite est établi devant notaire entre le saint, mort depuis plus de mille deux cents ans, qui s’engage à protéger la ville de la peste et des éruptions du Vésuve, et le peuple de Naples qui s’engage à travers la Députation à lui constituer un trésor et à lui construire une nouvelle chapelle au sein de la cathédrale.
Les plus importants chefs-d’œuvre de l’immense trésor de San Gennaro,
réalisés et accumulés au cours des siècles seront montrés dans l’exposition“. Simultanément, le musée Maillol expose;  en écho à la Monumenta au Grand Palais, une des installations de Kabakov, intitulée  La Cuisine communautaire.
“Dina Vierny a rencontré Kabakov vers la fin des années 1960, lors d’un voyage en Union Soviétique. Elle était soucieuse d’y connaître la condition des artistes ..” : http://www.museemaillol.com/expositions/kabakov/

Slider-kabakov1-974x397

Poétique Monumenta 2014 grâce aux Kabakov

  • Cinq expositions simultanées au Grand Palais ! Et de grande qualité, en voici une  : Monumenta 2014 : Non les Kabavov ne peinent pas à occuper l’espace de la nef du Grand Palais,  cet espace est suffisamment occupé  au contraire (voir le diaporama : http://www.connaissancedesarts.com/art-contemporain/diaporama/les-kabakov-peinent-a-occuper-le-grand-palais-106556.php)

    0dbdc51d19ed254849a9ca255d3d8e2d0ffb6671010123d797a6c2249f1d0f4bLes Kabakov cherchent à nous faire rencontrer un ange en demeurant à l’échelle humaine. Lire Les utopies géniales et folles des Kabakov : http://larepubliquedelart.com/les-utopies-geniales-et-folles-dilya-et-emilia-kabakov/

    Découvrir le très beau  documentaire sur les artistes Ilya and Emilia kabakov, Enter here d’Amei Wallach (réalisateur) : https://www.youtube.com/watch?v=MA06E3li0Akilyaandemiliakabakoventerhere 2014-05-18 12.40.212014-05-18 12.39.07monumenta 2014chapelle blanche2014-05-18 12.38.16    angeange 22014-05-18 12.40.442014-05-18 12.35.252014-05-18 12.37.202014-05-18 12.42.36