Archives du mot-clé Halle Saint Pierre

Grand trouble à la Halle Saint Pierre

A la Halle Saint- Pierre, une nouvelle exposition collective  rassemble des artistes connus et moins connus, sous un titre englobant, Grand trouble.

Au rez-de-chaussée de chaussée,  une vidéo ( Flir) de Jérôme Cognet et dans l’ombre des oeuvres sur papier, très diverses.

A l’étage, Gilles Aillaud..

…côtoie les images montages /collages de Tomi Ungerer :

On peut découvrir aussi les travaux d‘Al Martin, qualifié d’un peu obssessionnel  par Philippe Cyroulnik, l’ancien   directeur du 19, le CRAC, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard.

Al Martin fait surgir en effet des formes en ponçant de multiples couches d’acryliques,  les «thuilages », tuiles de peinture à l’huile rigoureusement alignées à l’aide d’un fin couteau à peindre, les «morceaux ou semis », fines pellicules de peintures acryliques disposées en semis sur des fonds préparés, les « lignes accumulées »

Non loin l’oeuvre d’ Edith Dufaux, le petit théâtre :

On retrouve d‘autres artistes remarquables, souvent suisses, comme Emilienne Farny :

A noter les grands formats de Sylvie Fajfrowska :

 Ce sont donc 46 artistes  qui sont réunis sous ce titre englobant :  Rien de ce que les hommes font ne leur est indifférent. Un état d’esprit a surgi, un mouvement s’est esquissé.

A signaler au catalogue des textes de Michel Thévoz, Jacques Roman, Delfeil de Ton ou Jean-Paul Demoule.

A écouter : Frédéric Pajak. Exposition jusqu’au au 30 juillet 2017.

Laurent Danchin..

aurent Danchin par Danchin par Jean-Luc Giraud
Laurent Danchin par Jean-Luc Giraud.

Laurent Danchin n’est plus. Correspondant en France de Raw Vision et proche de la revue Artension, sa disparition suscite hommages et  témoignages  émus et nombreux. 

Commissaire de plusieurs expositions temporaires, à la Halle Saint-Pierre, à l’abbaye d’Auberives, Laurent Danchin est avant tout un écrivain qui se passionnait pour la création brute singulière, hors normes ou apparentée et toutes ses manifestations qui résultent d’un besoin, d’une pulsion,  bien loin d’un métier ou d’une profession. Il a souhaité défendre ces créateurs et en parler lors de très nombreux entretiens et tout récemment encore. Il insistait tout particulièrement sur le mysticisme qui caractérise de nombreux auteurs d’art brut.

Laurent Danchin qui a écrit sur Artaud,  et Dubuffet, a aussi laissé  des « bonbons », ces petits ouvrages de l’association Mycelium,  dont le nom renvoie à ce tissu créatif, ce réseau organique de connections fécondes, comme il le définissait.

 20091012085659exposchom_0

Un de ces petits ouvrages, paru en septembre 2016,  est un condensé sur Chomo, un artiste auquel il a porté un très grand intérêt et à qui il avait consacré une exposition temporaire particulièrement réussie à la Halle Saint- Pierre.

Laurent Danchin était aussi  à la tête d’une association ayant pour but de sauvegarder l’oeuvre de Chomo dans la forêt d’Achères. Il était fier d’avoir pris cette responsabilité.

20170111_224447-1

A la Halle St Pierre : l’exceptionnelle collection de l’Abbaye d’Auberive

 

L’exposition en cours  du 30 mars au 26 août 2016 à la Halle Saint Pierre est celle d’un collectionneur : la Collection de l’Abbaye d’Auberive est une collection très riche et diversifiée, alliant art brut, art naïf, art singulier, etc. peintures, sculptures  et assemblages. Sont présentés ensemble Bettencourt, Dado, Dereux, Pons, Zoran Music, Yolande Fièvre, Francis Marshall, Combas, Rebeyrolle, Appel, etc.

Dossier de presse (ICI)

L’ESPRIT SINGULIER. Collection de l’Abbaye d’Auberive
Exposition du 30 mars au 26 août 2016

20160605_120241(0)  Francis Marshall   

20160605_120526 Zoran Music  DadoDado

Bettencourt
Bettencourt