Archives du mot-clé F Mathey

Carambolages : interactivité et personnalisation de la visite.


n-CARAMBOLAGES-large570

De nombreux articles paraissent sur l’exposition Carambolages. Certains  trouvent l’exposition futée. Mais, l’absence de cartels inquiète, ou surprend  : « Cette nouvelle exposition entend totalement modifier notre approche traditionnelle de l’art , avec un pêle-mêle, oeuvres de tous genres. Un pari audacieux, autant que les cartels explicatifs sont absents » (Jérôme Stern).

Une exposition pour les enfants ou que les enfants comprendraient mieux que les parents ? Les œuvres peuvent-elles en pâtir ? Interactivité et personnalisation de la visite, si courants dans les musées scientifiques, prennent ici le pas.

L’exposition, qualifiée de « ludique » et « Internet », permet de débuter ou de poursuivre la visite et la découverte des œuvres sur les applications de la Rmn à télécharger. Voici une nouvelle rubrique, le choix des visiteurs..

 Cartels ou pas cartels ? Pour mémoire,  l’exposition Équivoques; peintures françaises du XIXe siècle au Musée des arts décoratifs, (9 mars – 14 mai 1973), F. Mathey et Olivier Lépine avaient omis les cartels. Ce qui n’avait pas manqué d’étonner et d’émouvoir.

EQUIVOQUESequivoques

L’artiste et le musée du mois : Hubert Robert au musée de Besançon

Le musée des beaux-arts et la bibliothèque de Besançon conservent un fonds exceptionnel de dessins d’Hubert Robert (1733-1808), riche de 180 feuilles, qui proviennent des collections prestigieuses de l’architecte Pierre-Adrien Pâris et de Jean Gigoux : .http://www.mbaa.besancon.fr/
Pour en savoir plus sur le plus vieux musée de province de France et sur ses mécènes, il est possible de consulter le catalogue de l'exposition de 1957 organisée à Paris au musée des Arts décoratifs par F.Mathey et Marie-Lucie Cornillot, sur la richesse des collections du musée des beaux-arts de Besançon :

896397745_MMLLa couverture représente un aigle dessiné par Marcel Gromaire.