Archives par mot-clé : Anish Kapoor

Bijoux d’artistes au Musée des Arts Déco

Très agréable promenade pour les amateurs de bijoux au Musée des Arts Décoratifs à Paris : du 7 mars au 1er juillet 2018, le musée présente l’exposition Bijoux d’artistes, de Picasso à Jeff Koons, inspirée des collections personnelles de Diane Venet, journaliste de formation, épouse de l’artiste Bernar Venet, qui collectionne depuis trente ans les bijoux d’artistes et cherche à comprendre le cheminement de chaque objet, leurs histoires et garde les souvenirs de ses rencontres avec les artistes qu’elle évoque  dans un livre paru  en 2011 : Bijoux d’artistes, de Picasso à Jeff Koons.

Le parcours  est essentiellement chronologique et revisite les courants artistiques internationaux, de l’art moderne à l’art contemporain, en mettant en regard quelques tableaux face aux vitrines :  des surréalistes aux nouveaux réalistes, du pop art au cinétisme, les bijoux dans leur vitrine  sont valorisés face aux quelques oeuvres de Dali, Ernst, Hains, Soto ou Roy Lichenstein,  Niki de Saint-Phalle, qui sortent de la  pénombre. La scénographie a été confiée à l’architecte d’intérieur Antoine Plazanet et aux graphistes Éricand Marie.

Niki de Saint-Phalle fait partie des donatrices qui ont enrichi le fonds des collections permanentes du musée. Alexandre Calder, Louise Bourgeois, Arman, Mathieu, César,  Wilfredo Lam, les young british artists et Weiwei, ont aussi créé des bijoux qui figurent dans ce parcours.

soit 15artistes français et internationaux et 230 bijoux. 

Le bijou d’artiste est une œuvre en soi et la joaillerie,  un terrain d’expérimentations.  Avec cette exposition, Diane Venet et la commissaire Karine Lacquemant illustrent un chapitre de l’histoire de l’art peu connu.

Claude Lévêque  et Jean-Luc Moulène ont réalisé, à la demande de Diane Venet, des bijoux inédits. Le parcours s’achève sur une scène contemporaine anglaise très active, la Young British Artists, à l’instar de Damien Hirst. 

L’ exposition est effectivement Non exhaustive, subjective et poétique. Ce peut être l’occasion aussi de revisiter les collections permanentes du musée des Arts décoratifs, qui en ce domaine, également, sont d’une grande richesse.

Les anges ont-ils failli ?

2014-05-18 12.38.16

Le Journal des arts écrit : “Le demi-échec du Monumenta des Kabakov. Avec 145 000 visiteurs, la fréquentation de L’Étrange Cité d’Ilya et Émilia Kabakov, est beaucoup plus faible que le Monumenta de Daniel Buren ou celui d’Anish Kapoor“. La Monumenta de Buren était impressionnante par les chiffres alignés  mais elle marquait déjà l’inflexion de la courbe des fréquentations avec 259 041 visiteurs : http://agendacom.com/files/d71f1432d74d87280a1a4d9d9e8835b6.pdf

Les anges ont-ils  failli ? En fait ils sont victimes d’une courbe en cloche qui se confirme, liée peut être à l’essoufflement même du concept  “monumental” : en 2007, Anselm Kiefer ouvre le bal avec 135 000 visiteurs, Richard Serra (en 2008) réunit 142 000 visiteurs, pas de Monumenta en 2009, puis Christian Boltanski (en 2010) est crédité de 149 717 visiteurs,  Anish Kapoor en 2011 avec 270 000 visiteurs, culmine et c‘est Buren qui en 2012 amorce la décroissance avec 259 041 visiteurs. Monumenta-accueille-Daniel-BurenHeureusement la vie des expositions au Grand Palais n’est pas un palmarès et Monumenta n’est pas le salon des arts “pas ménagers”.

Comme souvent on est passé d’un extrême à l’autre : de la confidentialité des expositions d’antan à la fréquentation et à la rentabilité obligatoires de grandes manifestations – expositions dites incontournables et parfois contournées par le public : enfin pas tout à fait, car 145 000 visiteurs c’est déjà impressionnant en soi. Les anges n’en rougiront donc pas et attendront avec impatience les prochains scores des prochaines Monumenta, qui, l’effet de surprise passé des premières années, auront du mal à renouer avec la croissance !

Mais il fallait faire mieux car ” Anish Kapoor, attira en 2011 plus de 270 000 visiteurs en six semaines et demi, c’est Daniel Buren,
l’un des créateurs français les plus reconnus et honorés dans le monde – tant par ses pairs
que par le public -, qui relève le défi du 10 mai au 21 juin 2012″.