Archives par mot-clé : Ai Weiwei

L’oeuvre d’art dans les musées : Please do not touch the objects !

Un intéressant article paru dans la revue Apollo de “Assistant Curator of Sculpture  au Victoria et Albert museum”, intitulé Museum Etiquette: are there manners in museums anymore ? : http://www.apollo-magazine.com/museum-etiquette/

‘Please do not touch the objects. Please do not climb, poke, lick, draw on, or drape yourself around the objects. Please ?’ In museums and galleries around the globe, attendants and curators face a daily battle to protect their collections and displays from the wandering hands – and other body parts – of visitors. While trying to keep galleries accessible, friendly and interesting, we also have an imperative to protect and preserve. We encourage school groups, families, tourists and coach parties into our carefully-curated halls, and try to keep our screams internalised when we spot a six-year-old scaling the heights of a plinth, or a class of 16-year-olds shoving one another next to a glass case. Case in point: a nine-year-old girl climbs over a £6 million Donald Judd sculpture in the Tate Modern – her parents claim that she’s ‘anti-establishment’. At the other end of the damage spectrum, a Floridian artist deliberately smashes an Ai Weiwei vase in the Pérez Art Museum Miami – as a protest against the lack of local art on display. One wouldn’t wish to be accused of hysterical pearl-clutching, but it’s difficult not to wonder: are there manners in museums any more ?


Dans les musées et les galeries à travers le monde, les gardiens et les conservateurs sont confrontés à un combat quotidien pour protéger leurs collections et les objets de leurs expositions, des mains baladeuses – et d’autres parties du corps – des visiteurs . Tout en essayant de garder les musées accessibles, conviviaux et intéressants , il est impératif pour nous de les protéger et de les préserver. Les groupes scolaires, les familles, les touristes et les cars de touristes sont encouragés à visiter les salles des expositions et les responsables des musées ne saisissent pas les commissariats lorsqu’ils aperçoivent un enfant de six  ans escaladant les hauteurs d’un socle, ou un élève de 16 ans poussant un de ses camarades contre une vitrine. Exemple: une fillette de neuf ans, grimpe sur un “Donald Judd“, une sculpture de 6,000,000 £ à la Tate Modern -http://www.tate.org.uk/visit/tate-modern- ses parents affirment qu’elle est « anti-establishment ». À l’autre extrémité du spectre, un artiste de Floride fracasse délibérément un vase de Ai Weiwei dans le Pérez Miami Art Museum – http://www.pamm.org/- pour protester contre l’absence d’art local exposé en ce lieu. Difficile de ne pas se poser la question : N’y -a- t-il plus de manières  dans les musées aujourd’hui ?

Sur le fond, cette conservatrice a raison : les objets sacrés que sont les œuvres d’art dans les musées ( surtout un “Donald Judd“, de 6,000,000 £ à la Tate Modern“) doivent être respectés et un vase ne doit pas être pris en otage pour défendre l’art local où qu’il soit. Face à cela, le prix de ces œuvres peut étonner et l’art dans les musées est parfois déconnecté de certaines réalités : il perd  sa capacité à contester, à remettre en cause, à interroger le monde, dès lors qu’il devient à son tour un objet précieux, sacré, intouchable, mais réduit paradoxalement à sa seule valeur monétaire.

WEB-AN36375334A-child-clambFury: the parents were said to be encouraging their children to climb the $10m sculpture, witnesses said (Picture: @TheodoreArt)

http://www.standard.co.uk/news/london/our-nineyearold-was-just-being-antiestablishment-say-parents-of-girl-who-climbed-on-10m-tate-modern-sculpture-9098440.html

Florida Man Deliberately Smashes $1M Vase by Chinese Artist Ai Weiwei

Ai Weiwei vase worth $1m broken in local artist protest. ai_weiwei_urn_0218

Chinese artist Ai Weiwei’s “Colored Vases” are shown at the Perez Art Museum Miami, Florida in this Dec. 3, 2013 photoZachary Fagenson—Reuters