Archives mensuelles : mars 2020

À propos de la patrimonialisation de l’ Art Brut en France

Nouvelle parution sous Hal SHS :

Ce qu’on appelle l’Art Brut (appellation créée par Dubuffet après la Seconde Guerre mondiale) est souvent une création, un objet de peu de bien, souvent (mais pas toujours) pour les créateurs eux-mêmes et pour ceux qu’ils côtoient : la création n’est pas reconnue d’emblée comme telle. Le patrimoine en revanche, est synonyme de valeur, il relève de la haute culture ou du bien commun. Par quel processus l’art brut en France a-t-il pu devenir patrimoine ?

What is known as “Art Brut” (a term coined by Dubuffet after the Second World War) is often a created object of little value in itself, frequently (although not always) for the creators themselves and for those around them: the act of creation is not immediately recognized as such. “Heritage”, on the other hand, conveys that the object possesses value, heritage denotes something of high culture or that belongs to the common good. How – by what processes – did « Art Brut » become heritage in France?