Archives mensuelles : janvier 2016

Fondation ELF : Climats artificiels

La Fondation EDF propose depuis le 4 octobre 2015, une exposition temporaire gratuite Climats artificiels, qui rassemble des artistes d’hier et des artistes vivants soutenus par plusieurs fondations privées. La commissaire  de l’exposition est Camille Morineau.

L’exposition ” met en perspective le changement climatique à travers la vision d’artistes contemporains de renom”, parmi lesquels Marina Abramović, Hicham Berrada, Spencer Finch, Laurent Grasso, Hans Haacke, Ange Leccia, Yoko Ono.

Oublié dans cette liste, Tetsumi KUDO   (1935-1990) :20160105_143505

Parmi les 30 installations, photographies et vidéos, à signaler plusieurs artistes vivants qui sont (ou ont été) soutenus par de nombreuses fondations privées :

– Pavel Peppertsein : prix de dessin 2015 de la fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain, il a reçu le Prix Kandinsky et a été le représentant russe à la biennale de Venise en 2009. Le musée d’Art moderne de Saint-Étienne lui a consacré à l’été 2015 une exposition personnelle  :Pavel Pepperstein – The Cold Center of the Sun. “Son univers est qualifié de ” fantaisiste”, qui mêle “des  références historiques et des visions futuriste”.

Après une exposition à la Pace Gallery à Londres en 2014 (Debris of the Future) Pepperstein-Cold-Center-Sun_image-gauche

il aura une exposition personnelle à la galerie Kewenig, à Berlin de janvier à avril 2016.

Pepperstein-Lissitzky-Highway_image-gauche

Pavel Pepperstein – El Lissitzky Highway in the Alps in the year 2219, 2015. 

Laurent Grasso présente son film Soleil double, La trajectoire en boucle de deux soleils à Rome, au cœur de l’EUR (pour Esposizione Universale Roma, un quartier de Rome représentatif de l’architecture fasciste).

20160105_14463520160105_14451220160105_14430120160105_144435

gazelles

 

 

L’art contemporain à l’école

20151222_13234320151222_132354

Tanc

Des artistes de toute l’Europe ont investi l’école Saint Joseph de Saint-Jean de Luz avant qu’elle ne soit détruite. Le résultat est une  exposition intitulée ’15 classes’  Chacun a été invité à donner sa vision d’un art optique, cinétique et plastique autour de l’architecture en transformation “

L’expérience éphémère s’est achevée le 6 janvier dernier : art cinétique, arte povera, art du tatouage, abstraction géométrique, graffitis,  figuration narrative,  : autant de mouvements artistiques différents ainsi illustrés.20151222_131547

L’école disparaît en janvier. Elle va être détruite pour laisser la place à un nouvel ensemble immobilier de 60 appartements.

20151222_13182120151222_13174220151222_131426

Remi Rough

20151222_13140020151222_13135520151222_13153020151222_13160220151222_132314

20151222_13225720151222_132149

20151222_13214020151222_132206

Gilbert Petit20151222_132248

Cette exposition a été conçue par l’artiste LX. one fondateur de la revue Redux née en 2002.

Commissaires d’exposition : Lx.one et Erwann Lameignère
Production : Collectif Combo 20151222_132040
Avec Arro StudioL’AtlasEtienne Bardelli, Stéphane CarricondoErico, Jerk45, JeykillKrsnLx.oneClément Laurentin, Martina Merlini, Gilbert PetitRemi Rough, Tanc, Teo Moneyless.
  20151222_13245020151222_132459 Jerk45

20151222_13250520151222_132509

 

Etienne Bardelli20151222_13274020151222_132720

 

Martina Merlini20151222_131919

Sur l’importance du travail collectif : Stéphane Carricondo : Avec deux amis, ce peintre a fondé le collectif 9ème concept .