Archives mensuelles : janvier 2016

Fondation ELF : Climats artificiels

La Fondation EDF propose depuis le 4 octobre 2015, une exposition temporaire gratuite Climats artificiels, qui rassemble des artistes d’hier et des artistes vivants soutenus par plusieurs fondations privées. La commissaire  de l’exposition est Camille Morineau.

L’exposition  » met en perspective le changement climatique à travers la vision d’artistes contemporains de renom », parmi lesquels Marina Abramović, Hicham Berrada, Spencer Finch, Laurent Grasso, Hans Haacke, Ange Leccia, Yoko Ono.

Oublié dans cette liste, Tetsumi KUDO   (1935-1990) :20160105_143505

Parmi les 30 installations, photographies et vidéos, à signaler plusieurs artistes vivants qui sont (ou ont été) soutenus par de nombreuses fondations privées :

– Pavel Peppertsein : prix de dessin 2015 de la fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain, il a reçu le Prix Kandinsky et a été le représentant russe à la biennale de Venise en 2009. Le musée d’Art moderne de Saint-Étienne lui a consacré à l’été 2015 une exposition personnelle  :Pavel Pepperstein – The Cold Center of the Sun. « Son univers est qualifié de  » fantaisiste », qui mêle « des  références historiques et des visions futuriste ».

Après une exposition à la Pace Gallery à Londres en 2014 (Debris of the Future) Pepperstein-Cold-Center-Sun_image-gauche

il aura une exposition personnelle à la galerie Kewenig, à Berlin de janvier à avril 2016.

Pepperstein-Lissitzky-Highway_image-gauche

Pavel Pepperstein – El Lissitzky Highway in the Alps in the year 2219, 2015. 

Laurent Grasso présente son film Soleil double, La trajectoire en boucle de deux soleils à Rome, au cœur de l’EUR (pour Esposizione Universale Roma, un quartier de Rome représentatif de l’architecture fasciste).

20160105_14463520160105_14451220160105_14430120160105_144435

gazelles

 

 

L’art contemporain à l’école

20151222_13234320151222_132354

Tanc

 » Des artistes de toute l’Europe ont investi l’école Saint Joseph de Saint-Jean de Luz avant qu’elle ne soit détruite. Le résultat est une  exposition intitulée ’15 classes’  Chacun a été invité à donner sa vision d’un art optique, cinétique et plastique autour de l’architecture en transformation « 

L’expérience éphémère s’est achevée le 6 janvier dernier : art cinétique, arte povera, art du tatouage, abstraction géométrique, graffitis,  figuration narrative,  : autant de mouvements artistiques différents ainsi illustrés.20151222_131547

L’école disparaît en janvier. Elle va être détruite pour laisser la place à un nouvel ensemble immobilier de 60 appartements.

20151222_13182120151222_13174220151222_131426

Remi Rough

20151222_13140020151222_13135520151222_13153020151222_13160220151222_132314

20151222_13225720151222_132149

20151222_13214020151222_132206

Gilbert Petit20151222_132248

Cette exposition a été conçue par l’artiste LX. one fondateur de la revue Redux née en 2002.

Commissaires d’exposition : Lx.one et Erwann Lameignère
Production : Collectif Combo 20151222_132040
Avec Arro StudioL’AtlasEtienne Bardelli, Stéphane CarricondoErico, Jerk45, JeykillKrsnLx.oneClément Laurentin, Martina Merlini, Gilbert PetitRemi Rough, Tanc, Teo Moneyless.
  20151222_13245020151222_132459 Jerk45

20151222_13250520151222_132509

 

Etienne Bardelli20151222_13274020151222_132720

 

Martina Merlini20151222_131919

Sur l’importance du travail collectif : Stéphane Carricondo : Avec deux amis, ce peintre a fondé le collectif 9ème concept .