Archives mensuelles : janvier 2014

L’artiste et le musée du mois : Hubert Robert au musée de Besançon

Le musée des beaux-arts et la bibliothèque de Besançon conservent un fonds exceptionnel de dessins d’Hubert Robert (1733-1808), riche de 180 feuilles, qui proviennent des collections prestigieuses de l’architecte Pierre-Adrien Pâris et de Jean Gigoux : .http://www.mbaa.besancon.fr/
Pour en savoir plus sur le plus vieux musée de province de France et sur ses mécènes, il est possible de consulter le catalogue de l'exposition de 1957 organisée à Paris au musée des Arts décoratifs par F.Mathey et Marie-Lucie Cornillot, sur la richesse des collections du musée des beaux-arts de Besançon :

896397745_MMLLa couverture représente un aigle dessiné par Marcel Gromaire.

Voir la Grande Guerre ailleurs qu’en France

L’année de commémoration de la Grande Guerre donne lieu à plusieurs mises en ligne en France mais aussi en Europe.

A cet égard signalons deux sites, un italien et un autrichien, qui mettent en ligne des photographies, des affiches ou des dessins de cette époque :

Vedere la Grande Guerra, Immagini della prima guerra mondiale :http://movio.beniculturali.it/mcrr/immaginidellagrandeguerra/index.php?pageId=1

La bibliothèque de la ville de Vienne : First World War in Vienna : https://erster-weltkrieg.wien.gv.at/site/

Sur les cent ans de la première guerre mondiale à Vienne, voir les nombreuses expositions à Vienne sur les années 1914 à 1918 : http://www.wien.info/fr/sightseeing/museums-exhibitions/world-war-one

Archives orales : les propositions du rapport Vaïsse

Sur Les carnets de la phonothèque :

La phonothèque de la MMSH réunit les enregistrements du patrimoine sonore qui ont valeur d’information ethnologique, linguistique, historique, musicologique ou littéraire sur l’aire Méditerranéenne. Ces archives sonores documentent des champs peu couverts par les sources conventionnelles, ou les complètent avec le point de vue des acteurs ou des témoins. Les notices et une partie des enregistrements sont accessible sur la base de données Ganoub (le Sud en arabe) et sur la plateforme Calames“.

Relayé par   : ” Dans le cadre du Conseil supérieur des Archives, qui est l’instance consultative en matière de politique archivistique en France, la question du statut juridique des archives orales et des témoignages oraux, recueillis dans une visée patrimoniale, scientifique, pédagogique ou culturelle, a de nouveau été mise à l’ordre du jour. Le Conseil supérieur des Archives de France, a confié au professeur Maurice Vaïsse, la responsabilité d’un groupe de travail sur les archives orales et leur statut juridique. Ce groupe de travail a rendu une note de synthèse générale et fait des propositions :  http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/12/files/2014/01/Rapport-Vaïsse-sur-les-statuts-juridiques-projet-consolidé-17102013.pdf

Que verrons-nous à l’exposition Martial Raysse, de mai à septembre 2014 ?

Plusieurs œuvres vont être prêtées à l’occasion de la prochaine exposition sur Martial Raysse, organisée et présentée au Centre Pompidou, à Paris, du 14 mai 2014 au 22 septembre 2014. Il s’agit notamment de
Souviens-toi de Tahiti, 1963, photographie, peinture et objets sur toile, peinture, 10-11-515, appartenant au Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek (Pays-Bas) ;http://www.louisiana.dk/uk/Menu/The+collection/About+the+collection/Development+of+the+collection

Simple and Quiet Painting, 1965, technique mixte : huile et plastique sur toile, sculpture, appartenant au Museum Ludwig, Cologne (Allemagne) ;http://www.museum-ludwig.de/en/sammlung/die-sammlung/die-sammlung-des-museum-ludwig.html
Image XVII, 1976, pastel gras et détrempe sur papier marouflé, dessin, appartenant au Staatsgalerie Stuttgart, Stuttgart (Allemagne) ; http://www.staatsgalerie.de/malereiundplastik_e/

et appartenant au Stedelijk Museum, Amsterdam (Pays-Bas) :

L’Automne à Nice, 1965, ou maître et esclave de l’imagination, assemblage à la une : Plexiglas, huile sur toile, bois, carton, bouton et ampoules, œuvre en trois dimensions ; http://www.stedelijk.nl/en/artwork/7376-l-automne-a-nice-ou-maitre-et-esclave-de-l-imagination
Prairie, Childish Painting, 1964, assemblage : deux châssis avec toile, dont l’un est coupé sur le coin supérieur gauche, carton, huile, papier, plastique imprimé, bois contreplaqué, œuvre en trois dimensions ;
Spring Morning, 1964, huile sur toile, feuillage artificiel et néon, œuvre en trois dimensions ;
Peinture à haute tension, 1965, photographie, huile et peinture, néon monté sur toile, sculpture.

Voir à  propos de Martial Raysse et de ses amis niçois,  le documentaire de janvier 1967, plein d’humour conservé par l’INA, et réalisé par Gérard Patris, où participaient Robert Malaval, Arman, Ben, Martial Raysse, Claude Gilli et le conservateur en chef du musée des Arts décoratifs,  François Mathey, qui décrit ce qu’est l’école de Nice en 1967. Un extrait :  http://www.ina.fr/video/CPF86607739#

 

Découvrir l’iconostase de Poliakoff jusqu’au 23 février 2014

Découvrir l’iconostase de Poliakoff jusqu’au 23 février 2014 au musée d’art moderne de la Ville de Paris ou en vidéo : http://www.liberation.fr/video/2014/01/15/pour-poliakoff-une-oeuvre-devait-avoir-un-caractere-prehistorique_973063

A la une : Serge Poliakoff : Composition murale, 1965-1967 (Musée Unterlinden, Colmar).