Archives de catégorie : HAL : halshs Archives des articles en ligne

articles en ligne

Paru ! “Des musées dans la Guerre froide : de Besançon à Paris, 1956-1957”

Dans le cadre de la recherche menée par le Réseau des Correspondants départementaux de l’IHTP- CNRS sur  « La Guerre Froide vue d’en bas : 1947-1967 », placée sous la direction de :
– Olivier Büttner IR IHTP-CNRS ;
– Philippe Buton, Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Reims,
– Michel Hastings, Professeur de Science politique à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille ; vient d’être publié sous Hal SHS, dans le cadre du thème IV, “Actions collectives et ordre public”, l’article suivant : ” Des musées dans la Guerre froide :
de Besançon à Paris 1956-1957″,  par Olivier Büttner, animateur du réseau des correspondants départementaux de l’IHTP et Brigitte Gilardet, docteure en Histoire de l’art contemporain, post doctorante à l’IHTP.
http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00952601

“En  1957 a lieu à Paris au musée des Arts décoratifs,  une exposition non programmée sur le plus ancien musée de province, Besançon. Cette exposition est le fruit des circonstances politiques internationales liées à la Guerre froide et qui ont marqué l’année 1956 (l’intervention des chars soviétiques à Budapest). Elle prend la place d’une exposition d’art tchèque reportée vue les circonstances. L’article a pour objet de déterminer dans quelle mesure la mise en caisses préalable des collections de Besançon  a correspondu à un exercice d’évacuation tel que les règlements émanant du Service de Protection des Œuvres d’Art (SPOA) dirigé par Rose Valland le recommandait, ou bien si le climat de crainte d’une troisième guerre mondiale a vraiment incité la conservatrice du Musée de Besançon à préparer dans le moindre détail l’évacuation des plus belles pièces du Musée  de Besançon. L’article se fonde sur les archives des Musées de Provinces conservées dans les locaux du Louvre, les Archives municipales de la ville de Besançon confrontés aux archives du SPOA établies par Rose Valland et accessibles à La Courneuve, au Centre des archives du Ministère des Affaires étrangères”.

Biennale 1957 au musée des Arts décoratifs, Paris : une première Biennale des jeunes artistes oubliée

La création d’une Biennale des jeunes artistes à Paris se déroule pour la première fois au musée des Arts décoratifs, au Pavillon de Marsan (au palais du Louvre) en 1957. Toutefois cette manifestation favorable à la nouvelle école de Paris, va être effacée de l’histoire des Biennales qui seront organisées et racontées par Raymond Cogniat au début de la Ve République. Cette première expérience s’avère pourtant riche d’enseignements sur les rapports entre les pouvoirs publics et les artistes vivants, et mérite à ce titre d’être commentée. Ses modalités d’organisation, qui écartent toute sélection réelle et son échec relatif, vont servir de leçons aux futurs organisateurs de manifestations similaires, comme Raymond Cogniat et François Mathey, conservateur musée des Arts décoratifs et promoteur de l’art vivant.

L’article est disponible sur les archives ouvertes Hal SHS.