Parfums, de Chine et d’ailleurs : des parcours olfactifs

Les parfums et les parcours olfactifs ont toutes leur place dans les musées, ils participent notamment aux expositions temporaires de beaux-arts. En voici quelques exemples :

Le compte rendu du scribe accroupi résume l’exposition Parfums de Chine, réalisée avec le concours du musée de Shanghai. Elle se déroule du 9 mars  au 26 août 2018. 

Elle inclut un parcours olfactif grâce au concours d’un parfumeur-créateur qui a « réinterprété des parfums à partir des recettes anciennes. Le visiteur est invité à découvrir ces senteurs tout au long du parcours de l’exposition ».

Autre parcours significatif, qui s’est déroulé en 2017 dans les jardins du Palais Royal  :  le Centre des monuments nationaux a proposé aux visiteurs une expérience sensorielle originale, l’évocation de l’histoire du lieu par des odeurs :

© Yann Audino / Centre des monuments nationaux. DR

Ces senteurs naturelles reconstituées seront présentées dans l’univers du parfum, lors de cette reprise de l’exposition de Chantal Sanier présentée  au Grand Musée du Parfum du 12 décembre au 11 février dernier.

En 2017 le musée de la Chasse et de la Nature a présenté une exposition parfumée intitulée « Sentiment de la Licorne ».

Licorne – Maïder FORTUNÉ (née en 1973) France, 2005 – Vidéo – Inv. 005 146.    

– En 1979, c’était l’histoire d’un artiste symboliste belge, qui était déjà  mise en valeur dans l’exposition  « Khnopff » au musée des Arts décoratifs à Paris. Elle  recréait l’univers de celui  qui voulait « dissoudre silencieusement la frontière entre réel et rêve  » grâce à un environnement olfactif assez unique dans les scénographies d’alors :  » Les salles d’exposition sont décorées de fleurs, parfumées d’encens ».