Des oeuvres d’art brut à découvrir à la biennale de Lyon

La Biennale d’art contemporain de Lyon s’est ouverte le 10 septembre dernier, et se tient jusqu’au 3 janvier 2016, son commissaire, Ralph Rugoff, a choisi pour titre « La vie moderne », un clin d’œil à Jacques Tati.

Lyon accueille à nouveau l’art brut, apparenté, et l’art singulier,  l’art dissident, dans le cadre d’une 6e Biennale Hors Normes  à partir du 3 octobre jusqu’au 18, et expose dans près de 30 lieux à Lyon et en Rhône-Alpes. Au Fort de Vaise, ce sont plus de 200 créations d’art brut  provenant des collections permanentes du musée de la création franche de Bègles qui seront exposées. Le musée prépare actuellement sa prochaine exposition “Visions et créations dissidentes “.

3-Musee-Creation-Franche-Martha-GRUNENWALDT

Martha-GRUNENWALDT.Musée de la création Franche

1-Musee-Creation-Franche-2L’art brut et apparenté tend manifestement à devenir un “must” au sein des biennales d’art contemporain : on peut l’envisager après le précédent significatif constitué par le commissaire et critique d’art, Massimiliano Gioni, à la Biennale de Venise de 2013 quand plusieurs œuvres d’Augustin Lesage, Shinichi Sawada et Morton Bartlett avaient été prêtées par la Collection de l’Art Brut de Lausanne et figuraient au Pavillon central de la Biennale et à l’Arsenal, du 1er juin 2013 au 24 novembre 2013.

Cet engouement est sans doute aussi un autre signe, un indice d’une possible fin de l’ère “post moderne” évoquée ici.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search