Les Carnets d’hypothèses : Cinédidac et Chmcc

– Deux carnets signalés ce mois-ci :

– Un carnet original  initié par Valérie Vignaux (MCF HDR en Études cinématographiques – Université de Tours) a pour objet les usages non commerciaux du cinéma, soit le cinéma éducateur, amateur et militant. S’y trouve par exemple chez Pathé-Baby  un film d’Edvard Munch : http://cinedidac.hypotheses.org/634

Une démarche explicitée par Clément Chéroux : http://cinedidac.hypotheses.org/618

L’œuvre gravée d’Edvard Munch a été exposée en 1969 au musé des Arts décoratifs de Paris. Sa modernité a de nouveau été soulignée et exposée en 2011 : Edvard Munch
L’Œil moderne, au Centre Pompidou, 21 septembre 2011 – 23 janvier 2012 : http://www.lexpress.fr/culture/indiscrets/munch-cineaste_965220.html

” Munch était ouvert aux débats esthétiques de son temps, et qu’il a entretenu un dialogue constant avec les formes de représentation les plus contemporaines : la photographie, le cinéma et le théâtre de son époque. Il ira jusqu’à faire lui-même l’expérience de la photographie et du film, osant des autoportraits qu’il est sans doute le premier à avoir réalisés, à bout portant, en tenant l’appareil d’une main.”: http://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/c4ro8ae/rbL96xz

Un recueil des écrits de Munch a été publié en 2011. Edité par Jérôme Poggi.  Traduit du norvégien par Luce Hinsch. : http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=1156&menu=

– Autre référence, le chmcc, le carnet de recherches du Comité d’histoire du Ministère de la culture et de la communication, qui porte sur les politiques, les institutions et les pratiques culturelles – Politiques de la culture . Il comprend une retranscription d’une communication particulièrement intéressante de Nathalie Montoya : “Les médiateurs culturels et la démocratisation de la culture à l’ère du soupçon : un triple héritage critique”  : http://chmcc.hypotheses.org/346#more-346


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search