Créations suédoises et expositions aux Arts Décoratifs

Une exposition sur les jouets en bois suédois se déroule depuis le 19 juin 2014 jusqu’au 11 janvier 2015 au musée des Arts décos :http://www.lesartsdecoratifs.fr/IMG/pdf/111-CP-jouets-en-bois-suedois-1.pdf jouet suede     jouets

Canoë, vers 1930-1940, Suède, bois © Roma Capitale – Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali – Collezione di giocattoli antichi © Bruce White

Voiture de course, 1928, Gemla Leksaksfabrik AB (depuis 1885), fabricant, Suède, bois © Roma Capitale – Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali – Collezione di giocattoli antichi © Bruce White

Elle fait appel à de nombreuses collections à travers le monde : « Initiée par le Bard Graduate Center de New York http://www.bgc.bard.edu/, l’exposition Les jouets en bois suédois explore la culture ludique suédoise à travers plus de 250 jouets et documents provenant de la collection italienne de la Sovrintendenza Capitolina ai Beni culturali di Roma Capitale, http://www.sovraintendenzaroma.it/ du musée Brio à Osby,http://www.brio.net/sv-SE/Lekoseum.aspx  en Suède, ainsi que de la collection du musée des Arts décoratifs à Paris : http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/arts-decoratifs/expositions-23/actuellement/dans-la-galerie-des-jouets/les-jouets-en-bois-suedois/presentation-3279

Dans cette exposition, plusieurs sujets  font écho à l’histoire du musée des Arts décos : les jouets et la fameuse galerie des jouets du musée,  mais aussi la Suède, ses créateurs et ses créations et les objets de bois : autant d’aspects de la création déjà abordés dans les années passées grâce aux collections permanentes de ce musée et à travers des expositions temporaires accueillant les formes suédoises :
Les jouets et la fameuse galerie des jouets : ces collections permanentes et les expositions temporaires de jouets ont déjà été évoquée ici (http://musearti.hypotheses.org/?p=1650)
Elles permettent de multiples sélections et offrent de nombreuses approches thématiques : par matière par pays par artistes, etc. Rappelons quelques expositions pionnières  du Musée des Arts décoratifs :

 Collectif-Le-Jouet-De-Bois-Livre-455767491_ML

 

1973 :  Jouets : une sélection du musée de Sonneberg (RDA),  1982 : Jouets français, 1880-1980,  du 18 octobre 1984 au 14 janvier 1985 : Le cirque et le jouet,  Jouet de bois de tous les temps, de tous les pays,  du 12 novembre 1987 au 14 février 1985. « Personnages et héros » du 22 février au 19 octobre 1986.
La Suède est actuellement à l’honneur (Umeå est une des deux nouvelles capitales européennes de la culture pour 2014 http://musearti.hypotheses.org/?p=2028).  Le musée des Arts décos a beaucoup travaillé avec les organismes culturels suédois et a  bien sûr dans le passé salué le design suédois , mais les créateurs suédois ne se limitent aux design comme l’a montré le musée sous la direction de  François Mathey, qui  accueille cinq artistes réunis pour l’exposition « Pentacle », en 1968 (18 janvier-31 Mars ) : Olle  Bærtling , http://www.baertling.com/
 ont exposé du 18 janvier 1968 au 31 mars 1968 sous la houlette de Pontus Hulten http://www.universalis.fr/encyclopedie/pontus-hulten/ alors directeur du musée d’art moderne de Stockholm http://www.modernamuseet.se/
pentacle clairLes commentaires des actualités cinématographiques de Pathé-Gaumont  parlent de cet art insolite :« Ce “Pentacle” qu’abrite le musée des Arts décoratifs  a voulu réunir les œuvres de cinq jeunes artistes abordant les grands problèmes contemporains avec de l’humour et du détachement. Le bruit ici s’associe aux images qui sont parfois de petits chefs-d’œuvre du bricolage “inutile”. Énorme inutilité. Le clou, si l’on peut dire, de l’exposition est un immense labyrinthe échafaudage réalisé entièrement avec des matériaux puisés à même la cave du musée et exécuté sur mesure dans l’espace disponible. »
Pour en savoir plus sur ces artistes voir le numéro d’Opus International, paru en 1967 (n° 4 )et notamment l’article de Jean-Clarence Lambert, “Suède: La paix dorée”.  http://www.tobeart.com/Revues/OpusInt/OpusInt4.htm Opus4g    Le musée accueille également l’année suivante une autre exposition suédoise, intitulée « Foultitude » (du 26 mars au 5 mai 1969) organisée avec l’institut suédois pour les relations avec l’étranger https://paris.si.se/et le musée de Stockholm.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search