L’artiste et le musée du mois : Paul Delvaux au musée des Arts décoratifs, 1969

  • 2014-04-26 13.15.25

Il fallait avoir un certain sens de l’audace pour exposer un peintre surréaliste belge un an après mai 68. C’est ce qu’a fait François Mathey en 1969 en consacrant à Paul Delvaux une rétrospective du 22 mai  au 28 juillet 1969. Les critiques de l’époque  ne s’y  trompent pas :

« Paul Delvaux aux Arts Décoratifs, un frisson nouveau », Les Nouvelles Littéraires, 29 mai 1969.
Robert Goffin, « Paul Delvaux », Jardin des Arts, no 174, mai 1969, p. 68-79.
Jérôme Peignot, « Visite à Delvaux », Connaissance des arts, no 207, mai 1969, p. 78-85.
Françoise Choay, « Rétrospective Paul Delvaux », La Quinzaine Littéraire, no 74, le 1er juin 1969.
André Fermigier, « Les femmes nues de Paul Delvaux », Le Nouvel Observateur, 3 juin 1969, p. 50-51.

L’année 1969 a été particulièrement nourrie en matière d’expositions temporaires au Pavillon de Marsan, qu’on en juge :
Dubuffet édifices, 11 décembre 1968/ 17 février 1969
Yves Klein, 25 janvier/10 mars 1969 (première rétrospective dans un musée parisien)
Architectes méconnus, inconnus, 15 février/24 février 1969
Evard Munch, gravures, 6 mars/7 avril 1969
Niko Pirosmanachvili, 6 mars/7 avril 1969
Arman accumulations, 21 mai / 28 juillet 1969
César Daum, 2 octobre 1969 / 30 avril 1970
Ceroli, Kounellis,  Marotta, Pascali, quatre artistes italiens plus que nature, octobre 1969.

L’exposition de l’art contemporain à Paris, avant le Centre Pompidou, existait ailleurs que dans les galeries, il avait bien lieu au musée des Arts décoratifs. En témoigne le riche fonds de la photographe Hélène Adant conservé à la Bibliothèque Kandinsky.

Le peintre Delvaux, âgé de 72 ans en 1969, a réalisé 200 tableaux. 77 toiles sont exposées. Delvaux a le  trac face au public parisien et se confie à François Mathey qui lui a rendu visite dans son atelier à Bruxelles :
« 12 mai 1969. J’ai reçu ce matin votre gentille lettre avec beaucoup de plaisir. Et vous me donnez du courage pour affronter le public parisien, car il y a déjà plus de vingt ans que je n’ai plus exposé à Paris. Comme vous, j’espère que cela sera une réussite. J’ai beaucoup travaillé ces derniers temps au grand tableau que vous avez vu à Bruxelles et il est presque terminé. » L’exposition fut un succès.

Paul Delvaux a contribué à décorer le métro de Bruxelles, en réalisant en 1978, à la station de métro ” Bourse” une fresque intitulée ” Nos vieux trams bruxellois“:

2014-04-26 13.15.25

80 œuvres d’art contemporain sont en effet exposées sur ce réseau de transport : www.stib-mivb.be/irj/go/km/…/12-1348-ArtDansLeMetro_FR_LR.pdf‎


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search