Une nouvelle oeuvre au Quirinale

 

Emilio Isgrò, Colui che sono, 2020,
acrylique sur toile, sur panneaux, installation (4 éléments).
Hall des ambassadeurs, Quirinale, Rome.

Une oeuvre récente, Colui che sono (2020) d’Emilio Isgrò entre dans la collection permanente du Quirinale, le palais présidentiel italien à Rome : une œuvre dans laquelle l’artiste, suivant sa pratique de la cancellatura  (l’effacement), efface les lois raciales, publiées en 1938 par le régime fasciste.

De nombreuses oeuvres de cet artiste figurent dans l’espace public, par exemple à Brescia à l’occasion de la restauration de la victoire ailée,

une sculpture antique découverte en 1826. Un surmoulage a été réalisé et a rejoint le musée du Louvre.

Le projet Quirinale contemporain a été lancé en juin 2019, dans le but de présenter l’art et le design contemporains italiens, sur les  lieux de la Présidence de la République italienne.

Le palais présidentiel comptait déjà en 2019 quelques 36 œuvres d’artistes italiens majeurs et 32 objets design, installés dans les jardins, les cours et les salons.

Ce sont aujourd’hui 71 oeuvres et objets de design qui ont rejoint cette collection.

Un portrait d’Emilio Isgrò.

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search