L’art contemporain et le luxe : le cas du sac

  • Monnaie_de_Paris_5
  • H3643-L18495916_th
  • couv_cas_du_sac_2
  • couv_cas_du_sac_2
  • couv_cas_du_sac_2

Pour ceux qui aiment les sacs, signalons la création d’un nouvel espace commercial de luxe en plein Paris, à l’ombre du Grand Louvre : ce magasin a fait appel à des artistes contemporains : le chinois Gao Yu a inclus un gigantesque panda dans un immense sac à mains : http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/15/le-printemps-du-louvre-temple-du-luxe-pour-les-touristes_4348168_3234.html#xtor=RSS-3208

Ce n’est pas la première fois que les magasins de luxe et l’art contemporain fonctionnent de concert, et que les marques de luxe s’associent aux artistes et vice versa :

Daniel Buren et Hermès exposé en 2010 à la Monnaie de Paris : http://editeur-fr.hermes.com/les-editions/h2-daniel-buren/photos-souvenirs-au-carre.html

Monnaie_de_Paris_5

Photographie © Tadzio

ou bien ” Daum et César”  exposés en 1969 au musée des Arts décoratifs http://boutique.ina.fr/art-et-culture/musees-et-expositions/video/CAF97001629/cesar-au-musee-des-arts-decoratifs.fr.html

H3643-L18495916_th

Sculpture en cristal DAUM signée CESAR (pouce)

 

La galerie des bijoux du musée des Arts décos est également significative en ce domaine  : elle accueille “des bijoux d’artistes (Georges Braque, Alexandre Calder, Henri Laurens, Jean Lurçat). Le renouveau des formes dans la décennie 60-70 est abordé avec les bijoux épurés de Torun, Jean Dinh Van, Costanza, Henri Gargat, Ettore Sottsass et des créations d’artistes scandinaves. Depuis les années 80, des bijoutiers tels que Gilles Jonemann ont contribué à développer un esprit d’indépendance dans la jeune création française. […] Particuliers, collectionneurs, marchands, joailliers, bijoutiers et créateurs ont ainsi permis de constituer d’importants ensembles de bijoux anciens et contemporains. L’annonce du projet de la galerie des bijoux a stimulé plus encore les dons et dépôts de la part de bijoutiers et de célèbres maisons de joaillerie comme Cartier, Boucheron, Chanel, Jar, Van Cleef & Arpels, Mellerio et Lorenz Baümer, complétés par d’importants dépôts des collections du Fonds national d’art contemporain-Centre national des arts plastiques, du musée national d’Art moderne, du Musée des Arts et Métiers et du Museum National d’Histoire Naturelle” : http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/arts-decoratifs/collections-26/parcours-27/thematique/galerie-des-bijoux/

Pour conclure, rappelons deux très belles expositions qui se sont tenues au  musée des Arts décos et qui ” font écho” :

La Publicité recycle l’Histoire,  du 16 juin 2011 au 28 août 2011 :

” L’exposition analyse à travers les affiches et films des collections du musée, l’utilisation que les publicitaires font de l’histoire. Privilégiant les éléments fédérateurs de notre mémoire collective, ces derniers appréhendent les faits et les personnages historiques les plus marquants pour mieux les manipuler. Très éloignée de la rigueur scientifique d’un historien, cette utilisation relève le plus souvent du détournement, de la parodie, ou du jeu de mot.” : http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/accueil-292/une-486/francais/publicite/expositions-96/actuellement-504/la-publicite-recycle-l-histoire/

et l’autre exposition sur les sacs :  Le cas du sac, du 7 octobre 2004 au 20 février 2005 : http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/mode-et-textile/expositions-70/archives-71/le-cas-du-sac-537/ et son catalogue : Le Cas du sac. Histoires d’une utopie portative : ” De tous les objets inventés pour en transporter d’autres, le sac est le plus universel, le plus ancien. Sacs de roi ou de vagabond, de sorcier ou de star, de nomade ou d’artisan, de griot ou de femme à la mode, de tous les jours ou de cérémonie, à ce serviteur muet chacun confie des choses essentielles : graines, argent, outils, dons oratoires, petits instruments de la féminité. Les pouvoirs et les secrets qu’il recèle en font un objet précieux, toujours unique “. http://boutique.lesartsdecoratifs.fr/le-cas-du-sac-histoires-d-une-utopie-portative.html

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search