Couteau suisse et poteaux carrés, le musée autrement dit

Pour débuter l’année 2014 qui s’annonce riche dans le domaine muséal, voici un focus sur un métier lié aux musées, celui de technicien d’exposition grâce à un article émanant d’un technicien suisse de Lausanne travaillant pour le musée Olympique :
http://ocim.revues.org/1005

A noter la bibliographie courte et utile.
http://www.lausanne.ch/thematiques/olympisme-et-sport/capitale-olympique/capitale-a-visiter/le-musee-olympique.html

A la une : Fabrication d’un support pour un aryballe (petit vase à huile parfumée à panse globulaire, piriforme ou ovoïde que les athlètes de l’Antiquité utilisaient pour s’enduire le corps).

Les musées sur l’histoire du sport sont au fond, des musées de société d’un nouveau type qui se multiplient, symptômes d’un besoin de conserver la mémoire d’une période heureuse associant une ville et une équipe sportive pendant une période donnée :

A Saint Etienne : le musée des verts,

http://www.asse.fr/index.php?page=detail_actu&id=12059

suit les traces du musée du Barça :

” Même si l’entrée coûte 20 euros, le musée du Barça constitue une référence absolue : avec 1,6 million de visiteurs en 2012, c’est l’un des lieux les plus visités de Catalogne, avec la Sagrada Familia et le musée Picasso. “Là-bas, les clubs sont des institutions”.