Trois expositions de l’été 2018

Elles ou ils sont des spécialistes dans leur domaine : Elles ou ils ont visité des expositions temporaires cet été et les ont particulièrement appréciées.

Ces comptes rendus sont à partager :

-A Rouen : jusqu’au 25 février 2019 :

Fleur d’oeillet, modèle botanique en papier maché du Docteur Auzoux, XIXE siècle.

Une exposition du musée national de l’Education, Munaé, intitulée « Belles plantes ! Les modèles en papier mâché du Docteur Auzoux ».

A découvrir sur le site de Peccadille,  Orion en aéroplane.

– A Montpellier : jusqu’au 2 septembre 2018 :

Le Musée Fabre parle de la restauration des oeuvres . Compte rendu du critique d’art  Étienne  Dumont.

L’exposition s’avère originale.

A Paris, jusqu’au 16 septembre 2018 au Musée de l’ordre de la Libération l’exposition « De l’Asie à la France Libre »,  retrace le parcours de Joseph et Marie Hackin, archéologues et compagnons de la Libération,  en retraçant leur parcours, de l’archéologie Afghane à l’engagement dans la France libre aux côtés du Général de Gaulle en passant par le Musée Guimet, la croisière jaune ou leur séjour nippon. A découvrir grâce au compte rendu publié par ARIANE DA CUNHA sur le site Tokonoma.