Archives du mot-clé verre

Le pouvoir des fleurs : exposer ensemble beaux-arts, science et arts décoratifs

Exposer science, beaux-arts et arts décoratifs ensemble,  c’est  retracer toute une époque grâce au  parcours  que propose   « Redouté le pouvoir des fleurs » au musée de la vie romantique. Quatre étapes majeures caractérisent  l’exposition :

L’univers des beaux- arts avec notamment Flore caressée par Zéphyr du baron Gérard ou ce roi de Rome  par Prudhon,  l’un des premiers portraits de l’enfant impérial :

– L’oeuvre de Pierre-Joseph  Redouté, le  «  Raphaël  des  fleurs  ».   Ce sont toutes les facettes du talent de cet élève de Van Spaendonck qui sont mises en avant :

Les   fleurs  et les  arts  appliqués, de l’industrie  au  Salon : les  arts décoratifs, des papiers peints aux accessoires de mode :

– un parcours  contemporain  des  métiers  d’art , co-organisé  avec  Ateliers  d’Art  de  France, voisin du musée : Argent,  bronze,  coton,  émaux  sur  cuivre,  grès,  laine,  mosaïque,  papier,  plâtre,  plume,  porcelaine, silicone,  soie,  terre  crue,  verre…  26  créateurs  façonnent  la  matière  pour  réaliser  une  quarantaine d’œuvres  originales  qui  sont présentés  dans  le  jardin  et  les  salles  du  musée  de  Vie  romantique.  Une autre façon de mettre en valeur les collections permanentes du musée :

 A signaler un  feuilletoire  (un livre  du  MNHN  au  format  numérique) qui permet  de  vivre  l’exposition   de  manière tactile. Le MNHN, cette année, a contribué à plusieurs expositions temporaires : cette coopération de plus en plus fréquente des collections de ce musée à des expositions de beaux- arts peut être soulignée , tant au musée de la vie romantique quˋau Grand Palais pour l’exposition  » Jardins ».

 Pascal  Simon  Gérard fait  poser  son  ami, alors «  Peintre  de  fleurs  de l’impératrice  »   :

Grâce au pouvoir des fleurs,  Redoute, né en 1759 dans les Ardennes belges, a débuté sa carrière auprès de Marie Antoinette et  a traversé la Révolution , l’Empire et la Restauration. Depuis  1805, comme le précise le dossier de presse de l’exposition : « Redouté  vit  la  période  la  plus  féconde et  la  plus  heureuse  de  sa  carrière  durant  laquelle  il  bénéficie  de  la protection  de  Joséphine  et  qui  se  termine  avec  la  mort  de  la  souveraine en  1814.  Les  deux  artistes  se  sont  probablement  rapprochés  quand  ils ont  tous  deux  eu  la  jouissance  d’un  atelier  réservé  aux  artistes  au  Louvre.   Si le roi  Charles  X  en  1825 lui accorde la Légion d’honneur,  sa  candidature  à  l’Académie  des  Beaux-Arts  lui sera refusée ».

Pour tout savoir ou presque..

Abbaye de Conques : FLEURY / SOULAGES

  • D’un côté la disparition de l’Atelier d’artiste comme lieu d’expérimentation sur la matière et de l’autre, un foisonnement accru des possibilités techniques de l’industrie n’ont cessé de rendre plus nécessaire la présence d’un intermédiaire éclairé entre l’idée parfois un peu évanescente de l’artiste et les multiples ressources du matériau. L’implication de l’Atelier Fleury relève bien plus que d’un simple exécutant.  Son rôle est aussi d’amener l’artiste à considérer les richesses souvent méconnues du verre. Lui proposer tel grain, tel reflet, tel effet d’ombre ou de lumière fait de cette expertise une véritable prolongation de son projet. Comme en réponse à l’invitation d’une forme, la pensée de l’artiste se trouve augmentée de cette formidable nouveauté qu’est l’idée même de la matière : http://www.atelier-fleury.com/site/index.php?category/vitraux-artistes

A l’heure où les métiers d’art sont à l’honneur et où de multiples musées et salons les célèbrent ou vont les célébrer, voici quelques créations, quelques vitraux d’artistes créés par l’atelier Fleury qui méritent d’être à nouveau découverts :

Miquel Barcelo Cathédrale de Palma de Majorque

Pascal Convert Sérigraphies sur verre : autoportraits au miroir – enfants de fusillés

Jean-Dominique Fleury creations récentes, dont Saint Etienne de Beaugency :

saint-etienne_de_beaugency-2

Jean Michel Othoniel Chapelle St Martin du Méjan, Arles

Philippe Parreno Galerie Pilar Corrias, Londres

Martial RaysseNotre-Dame de l’Arche d’Alliance, Paris

Voir : Atelier Jean-Dominique FLEURYCréation de vitraux d’artistes contemporains

Jean-Dominique Fleury et d’autres verriers, comme Gilles Rousvoal http://www.centre-vitrail.org/fr/gilles-rousvoal,228.html ,Claude Baillon http://www.infovitrail.com/pdf/grange-verrieres-2014-dossier-de-presse.pdf ou Jean Mauret,http://www.jean-mauret.com/Utilitaires/presentation.html  et Gérard Hermet ont autrefois fait partie du groupe HYALOS, fondé en 1977, qui a exposé ses créations, en 1980 à Chartres. Pour Gérard Hermet : « Le groupe Hyalos a rassemblé deux générations de créateurs allant vers le même but qui était de défendre l’aspect créateur du peintre verrier » : http://www.centre-vitrail.org/fr/hermet-gerard,article-53.html)

verriers françaisFrançois Mathey évoquera leurs créations, dans la préface du catalogue de l’exposition de 1982, au musée des Arts décoratifs, à Paris :Verriers français contemporains : art et industrie.  (Préfaces et notes de F. Mathey, p. 8-11).

GlassLab aux Arts décos

Grâce au département verre, dirigé par Jean-Luc Olivié et à l’occasion de la FIAC, Les Arts Décoratifs invitent le GlassLab, un projet du Corning museum of glass, du 22 au 27 octobre sur les pelouses à proximité du restaurant Le Saut du Loup et de sa terrasse. Pour la première fois à Paris, cet évément ouvert à tous permettra de faire découvrir en direct le processus de création d’objets en verre avec la participation de designers de renom.
Le centre du verre (créé en 1982 à l’époque de François Mathey et alors placé sous la direction d’Yvonne Brunhammer) a une longue expérience en ce domaine.
Il organise un programme, intégrant une sélection de designers et de créateurs parisiens et français de renommée internationale parmi lesquels Matali Crasset, Arik Levy, François Bauchet et Sylvain Dubuisson.
Une présentation est organisée le jeudi 17 octobre dans la salle de conférence des arts décos à 18 h 30.
Pour en savoir davantage :

http://www.ensci.com/pointdoc/le-carnet/nouvelle/article/18275/

www.lesartsdecoratifs.fr/francais/arts-decoratifs/le-glasslab-du-22-au-27-octobre/