Archives du mot-clé Tate Modern de Londres

Quand David Hockney exposait à Paris en 1974 au musée des Arts Décos et rendait hommage au Louvre

Dès 1974, grâce au British Council et au financement de l ‘AFAA ( Association française d’action artistique), David Hockney a présenté ses oeuvres à Paris au musée  des Arts décoratifs de Paris, alors dirigé par Francois Mathey, coorganisateur de l’événement.

Le catalogue, bilingue, comprend notamment un entretien de l’artiste avec  le critique Pierre Restany.

La rétrospective actuelle ne comprendra peut-être pas  ces deux illustrations -hommage au Louvre et à Paris, ville où  l’artiste  a vécu de 1973 à 1975 : la première de couverture  s’intitule « contrejour on the french style- against the day dans le style français ». 1974.

Cette oeuvre est aujourd’hui  au Ludwig Museum, à Budapest.

La dernière de couverture  du catalogue « two vases in the Louvre » 1974,  sera aussi sur l’affiche de cette exposition.

 « Hockey lors de son séjour à Paris occupe l’atelier qui fut autrefois celui de Balthus. Au Louvre, il photographie, dessine cette fenêtre qui lui inspirera son Contre-jour… »

David Hockney fait partie de ces nombreux artistes inspirés par le Louvre et que Pierre Schneider évoquait à l’occasion de l’exposition « Copier-créer  » organisée par Jean-Pierre Cuzin en 1993 pour célébrer le bicentenaire de ce musée : Les pille-art du Louvre, publié le 27/05/1993 :

« Dès la création du musée, les plus grands peintres s’y sont nourris des oeuvres de leurs prédécesseurs. Pour les interroger, les dévorer, et, finalement, les oublier. La preuve en 330 peintures et dessins ».

A signaler également la parution récente des articles de presse de Pierre Schneider parus sous le titre « Chroniques de l’Express (1960-1992) Le droit à la beauté ».

 

Sonia Delaunay : les Couleurs de l’Abstraction

Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (MAMVP) présente l’exposition « Sonia Delaunay : Les Couleurs de l’Abstraction ». http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-sonia-delaunay

Commissariat : Fabrice Hergott, Anne Montfort et Cécile Godefroy.

http://www.mam.paris.fr/sites/default/files/liste_des_visuels_sonia_delaunay.pdf

rythme_couleur_1964

Sonia Delaunay, Rythme Couleur, 1964, © Pracusa 2013057,© Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris / Roger-Viollet

Cette rétrospective regroupant plus de 400 œuvres de l’artiste, se déroule du 17 octobre 2014 au 22 février 2015 et prend la forme d’une rétrospective itinérante. Après son passage à Paris, l’exposition sera installée à la Tate Modern de Londres du 15 avril au 9 août 2015.http://www.tate.org.uk/visit/tate-modern

voiture delaunay » Les œuvres présentées incluent des tissus, des peintures, des gouaches, des gravures, des articles de mode ainsi que des décorations murales. Figurant comme la première rétrospective parisienne majeure dédiée à Sonia Delaunay depuis 1967, cette exposition raconte le cheminement de l’une des artistes les plus remarquables de l’abstraction et de l’avant-garde du XXe siècle » :

http://fr.artmediaagency.com/99570/une-grande-retrospective-itinerante-de-sonia-delaunay/

Cofondatrice de l’orphisme avec Robert Delaunay, Sonia Delaunay a été une figure majeure de l’Art déco, comme une exposition temporaire récente permettait de le rappeler : http://musearti.hypotheses.org/?p=1013

S’agissant de ses créations textiles, il convient de signaler les œuvres données en 1966 par l’artiste au  musée des Arts décoratifs de Paris, soit 23 dessins de projets de tissu simultané créés dans les années 1920 et 7 créés en 1948/1949. Ce musée a en effet commémoré en 1966 l’exposition Arts décos de 1925, et Sonia Delaunay y participe, aux côtés de Charlotte Perriand :

L’INA garde trace de cette exposition et des témoignages de ces deux artistes femmes :

charlottesonia

1966, exposition « 1925 » : Captation d’images de l’émission « Le magasine des arts de l’actualité télévisée », ORTF, réalisation d’Adam Saulnier, « L’exposition 1925 », le 13 mars 1966. À gauche,  Charlotte Perriand. À droite, Sonia Delaunay. Source : INA.

mathey 1925François Mathey, 1966, exposition « 1925 » : Captation d’images de l’émission « Le magasine des arts de l’actualité télévisée », ORTF, réalisation d’Adam Saulnier, « L’exposition 1925 » Source : INA.

Lettre de Sonia Delaunay à Malraux :  « Le 2 mars 1966. Je viens de terminer l’accrochage au Pavillon de Marsan avec M. Mathey, de mon mur de 1925, de 8 m sur 4 m ; j’y serai demain à 11 heures et j’aurais grand plaisir à vous y rencontrer pour vous montrer moi-même mes œuvres et le beau poème de Cendrars au milieu du panneau. »
Ce don exceptionnel a été mis en valeur en 2012 par Agnès Callu : accrochage “Tissus simultanés de Sonia Delaunay : dessins en couleurs (1924-1949)”: http://dessins.hypotheses.org/382

Sur les créations de Robert Delaunay, voir : http://musearti.hypotheses.org/?p=938