Archives du mot-clé Lx.one

Art urbain : entre abstraction géométrique et trompe-l’oeil en 3D

L’art urbain,  les graffitis,  ont la cote et  leur reconnaissance s’accroît depuis quelques années déjà, comme l’indiquent les blogs et les revues qui recensent les  nombreux artistes qui sont rassemblés sous cette étiquette.

Une tendance de l’art urbain, de l’Art de rue, parmi d’autres, remet au premier plan l’abstraction géométrique. En 2016, des  abstractions en 3D remarquables, avaient été réalisées par un collectif, dans une ancienne école à Saint-Jean-de-Luz :

L’artiste LX. One, qui partipait à cette création, avait réalisé  deux ans auparavant dans une villa à Biarritz,  un environnement  similaire :© Photos Damien Dohmen de  Gardères & Dohmen Photography. 

Le projet s’intitulait : « 40 jours » le projet artistique de Lx.One : website / Instagram (lx1one) / Vimeo.

Il s’agit dans les deux cas de graffitis, d ‘un travail éphémère de quelques semaines à quelques mois, où  domine l’abstraction géométrique en 3 D, et qui intervient avant la rénovation ou la reconstruction d’un site. 

La démarche rappelle certaines créations observées en Allemagne, où l’art urbain est souvent lié à la culture industrielle .

Parfois, c’est le retour du trompe -l’oeil , qui surprend dans l’art de rue, en recréant des  motifs figuratifs des plus saisissants,  comme cette oeuvre d’Edgard Mueller,

« Lava Burst »,  réalisée pour fêter le trentième anniversaire du festival international de l’art urbain à Geldern en Allemagne.

L’art contemporain à l’école

20151222_13234320151222_132354

Tanc

 » Des artistes de toute l’Europe ont investi l’école Saint Joseph de Saint-Jean de Luz avant qu’elle ne soit détruite. Le résultat est une  exposition intitulée ’15 classes’  Chacun a été invité à donner sa vision d’un art optique, cinétique et plastique autour de l’architecture en transformation « 

L’expérience éphémère s’est achevée le 6 janvier dernier : art cinétique, arte povera, art du tatouage, abstraction géométrique, graffitis,  figuration narrative,  : autant de mouvements artistiques différents ainsi illustrés.20151222_131547

L’école disparaît en janvier. Elle va être détruite pour laisser la place à un nouvel ensemble immobilier de 60 appartements.

20151222_13182120151222_13174220151222_131426

Remi Rough

20151222_13140020151222_13135520151222_13153020151222_13160220151222_132314

20151222_13225720151222_132149

20151222_13214020151222_132206

Gilbert Petit20151222_132248

Cette exposition a été conçue par l’artiste LX. one fondateur de la revue Redux née en 2002.

Commissaires d’exposition : Lx.one et Erwann Lameignère
Production : Collectif Combo 20151222_132040
Avec Arro StudioL’AtlasEtienne Bardelli, Stéphane CarricondoErico, Jerk45, JeykillKrsnLx.oneClément Laurentin, Martina Merlini, Gilbert PetitRemi Rough, Tanc, Teo Moneyless.
  20151222_13245020151222_132459 Jerk45

20151222_13250520151222_132509

 

Etienne Bardelli20151222_13274020151222_132720

 

Martina Merlini20151222_131919

Sur l’importance du travail collectif : Stéphane Carricondo : Avec deux amis, ce peintre a fondé le collectif 9ème concept .