Archives du mot-clé Dominicains

Histoire d’archives : Michel Foucault chez les dominicains

C’est une histoire étrange et peu connue que celle des archives de Michel Foucault à la bibliothèque dominicaine du Saulchoir, que j’avais apprise du frère Albaric qui a contribué à la conservation des archives en question :

Les archives ont été rassemblées par le Centre Michel-Foucault et déposées à l’IMEC après avoir été conservées de 1986 à 1997 à la Bibliothèque du Saulchoir, à Paris :

 » En 1986, deux années après la disparition de Michel Foucault, fut créée à l’initiative de François Ewald, son assistant au Collège de France avec des amis et collègues (Sylvie d’Arvisenet, Maurice Blanchot, Pierre Boulez, Georges Canguilhem, Daniel Defert, Yves Duroux, Arlette Farge, Pierre Lascoumes, Michelle Perrot, Paul Rabinow, Christian Revon, Yves Roussel) l’Association pour le Centre Michel Foucault dans le double but de rassembler les travaux de Foucault et d’en permettre l’accès. Pour cette association loi 1901 à but non lucratif il s’agissait en effet de rassembler en un même lieu, l’ensemble des travaux de Michel Foucault, de ses entretiens qui étaient pour beaucoup éparpillés dans la presse, les revues françaises ou étrangères et les ouvrages collectifs ; il s’agissait aussi de retrouver les enregistrements sonores des nombreuses confèrences et des cours du philosophe ; en somme réunir l’œuvre dispersée plutôt que de constituer des archives Foucault. Seule la bibliothèque du Saulchoir où Foucault avait travaillé les dernières années de sa vie accepta d’accueillir ce fond ; gràce à l’association présidée successivement par Francois Ewald, Yves Roussel et actuellement Philippe Artières, la compétence de Michel Albaric et des autres bibliothécaires du Saulchoir, des centaines de chercheurs ont ainsi pu venir consulter ces documents de 1986 à 1998. »

http://michel-foucault-archives.org/?A-propos-du-centre-Michel-Foucault

En effet, « A la fin de sa vie, Foucault explore de nouveaux thèmes (le «souci de soi», la «vraie vie», le «courage de la vérité»), se passionne pour Tertullien, Cassien, saint Jean Chrysostome, le christianisme primitif, les techniques de la confession et de l’aveu, les exercices spirituels issus du concile de Trente » :

http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20131220.OBS0394/pourquoi-michel-foucault-est-partout.html

Cette bibliothèque des dominicains conserve également les archives de la revue L’art sacré, co-dirigée par les pères Couturier et Régamey après-guerre, ainsi que leurs archives personnelles : http://www.bibliothequedusaulchoir.org/French/catalogues/cat.html

A signaler une nouvelle publication sur Michel Foucault, issue des actes du Colloque de juin 2011:  http://gas.ehess.fr/document.php?id=252

« Une histoire au présent. Les historiens et Michel Foucault » : voir sur le Carnet d’EMMA (Les Émotions au Moyen Âge ) :  http://emma.hypotheses.org/2126