Archives du mot-clé Abbaye de St Riquier

Nouveaux outils de recherche et archives en histoire : deux sites d’hypothèses.org

Premier site, celui de Data Sciences Sociales  : http://data.hypotheses.org :

 » Ces dernières années ont vu la multiplication des données disponibles pour les chercheurs en sciences sociales, de toutes disciplines. Informations biographiques, traces d’interactions en lignes, fichiers officiels, bases de données, renseignements divers : tout un matériau extrêmement riche est désormais accessible, directement ou après traitement. C’est à cette « révolution des données » que Data Sciences Sociales est consacré. Le blog se propose de contribuer à l’appropriation par le plus grand nombre des techniques et des problématiques qui y sont associées ».

Il réfléchit sur les enjeux que soulèvent ces techniques comme sur leurs pratiques. Dernier billet paru : Se réapproprier la bibliométrie (II) : Cite me maybe ? http://data.hypotheses.org/719

Le blog annonce également une journée d’études au CNAM : Journée d’étude HASTEC

Les sources nativement numériques pour la recherche en histoire et patrimoine : pratiques et méthodes

« Les sciences humaines et sociales ont depuis quelques années vu s’accroître le regard réflexif des chercheurs sur leurs terrains et corpus, leurs gestes, leurs outils et instruments, en particulier dans le rapport aux technologies de l’information et de la communication à l’ère numérique.

 Si les « Digital Humanities » (Humanités numériques) ont montré les apports du traitement informatique pour des fonds de documents numérisés, de nouveaux documents sont produits dans l’usage même des techniques et environnements du numérique, et ce depuis que les ordinateurs sont nés il y a plus d’un demi-siècle. En quoi ces nouveaux documents peuvent-ils constituer de nouvelles sources pour les études qui s’interrogent sur le passé ? Quelles traces, générées dans l’usage des outils numériques et transmises par la mémoire d’usage des technologies informatiques, deviennent exploitables et analysables à côté des formes et contenus ? A quel nouveau type d’archives le chercheur en histoire ou en patrimoine doit-il se confronter ? » :

Le second site est Biblioweb, qui présente des « ressources en ligne et plus spécialement celles concernant les ouvrages numérisés et les textes rares disponibles sur internet » : http://biblioweb.hypotheses.org

Il  se fait l’écho de la très belle exposition sur Angkor actuellement en cours au musée Guimet (Angkor. Naissance d’un mythe. Louis Delaporte et le Cambodge)  et liste les ressources en ligne disponibles sur ce thème : http://biblioweb.hypotheses.org/17081

La tentative (réussie) de sauvegarde de reproductions par moulage des bas reliefs d’Angkor par Louis Delaporte  est une aventure exceptionnelle de sauvetage « d’archives », qui permettent de revoir de nombreuses parties des bas reliefs originaux aujourd’hui effacés sur place par les intempéries, l’érosion, le temps.

Un documentaire d’Arte Angkor, capitale disparue de l’empire Khmer (Arte – Youtube) décrit le stockage de ces moulages dans les caves de l’Abbaye de Saint Riquier (devenue un centre culturel très actif en Baie de Somme :  http://www.ccr-abbaye-saint-riquier.fr) et leur remise en l’état  pour cette exposition : http://culturebox.francetvinfo.fr/les-moulages-dangkor-quittent-labbaye-saint-riquier-pour-le-musee-guimet-112381

« Ils datent du 19ème siècle et avaient été présentés pour la 1ère fois lors de l’Exposition Universelle de 1867: les moulages des bas-reliefs du temple célèbre d’Angkor au Cambodge sont exposés au Musée Guimet à Paris après avoir été « oubliés » 40 ans dans les caves de l’Abbaye de St Riquier » : http://picardie.france3.fr/2013/10/17/st-riquier-80-les-moulages-des-bas-reliefs-d-angkor-stockes-pendant-40-ans-dans-les-caves-de-l-abbaye-enfin-exposes-paris-340787.html

Actuellement à Saint Riquier, signalons l’exposition d’arts plastiques en cours à l’occasion des trente ans du FRAC Picardie  « la main invente le dessin » qui a débuté le  13 octobre  dernier.